La Nuit des Musées

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la nuit des des musées n’est pas une initiative française. En effet la première édition de cet événement a eu lieu en Allemagne, plus précisément à Berlin en 1997. Ce n’est que deux ans plus tard que la France a repris l’idée qui consiste à ouvrir gratuitement au public les musées de France sur une soirée.

A partir de 2001, la plupart des pays européens suivent le mouvement, c’est ainsi qu’est né le printemps des musées. Rebaptisé ensuite Nuit des Musées, car c’est en nocturne que cette manifestation a lieu simultanément dans tous les pays d’Europe. Le choix d’ouvrir du début de soirée jusqu’à minuit ou une heure du matin est justifié par le fait que le but est d’attirer plutôt les jeunes, moins “clients” de ces activités culturelles.

Comment est déterminée la date de la Nuit des musées ?

Elle a lieu chaque année le samedi le plus proche du 18 mai. C’est ainsi qu’en 2019 elle s’est tenu le 18 mai. Par contre en 2020 elle a eu lieu le 16 mai. Mais par crainte d’une prolongation du confinement dû au coronavirus, la date a été reportée au samedi 14 novembre 2020.

Quel en est l’intérêt ?

nuit européenne des musées

Nous venons de voir que le but des musées étaient de pouvoir en donner le goût à un nouveau public, (scolaire et moins de 30 ans), moins adeptes de ce type d’activité. Et de démystifier l’aspect “intello” attaché à l’image que les gens se font des musées. L’intérêt pour le public est de pouvoir accéder gratuitement à des visites habituellement payantes. Le fait de pouvoir y aller en famille ouvre le champs à de nouveaux thèmex de discussion avec les enfants, qui s’ils ont été intéressés pourraient bien solliciter leurs parents pour y retourner.

En 2019, plus de 1200 musées furent ouverts au public en France. Parmi ces visiteurs, les élèves de plus de 800 classes ont pu y participer avec des enseignants et des parents d’élèves. Au total, ce sont près de 2 millions de visteurs de tous ages et de toutes origines qui ont profité de cette opportunité. A titre d’exemple, le musée du Louvre (Paris) a ainsi revendiqué 16 000 visiteurs tandis que le Louvre Lens a vu ses salles sillonnées par environ 8 000 personnes. Et plus de 10 000 pour le musée du quai Branly.

Une volonté de se démarquer le temps d’une nuit.

Cette manifestation attire de plus en plus de public, d’autant que cette nuit des musées Européens prend une forme assez inédite. En effet, le temps d’une nuit les visites perdent de leur rigueur et y gagnent en fantaisie. Des animations inédites sont organisées en rapport avec le thème du musée. Certaines visites sont agrémentées de musique ou de chants, d’autres accueillent des concerts. Certains musées vont même jusqu’à offrir un apéritif dinatoire.

C’est ainsi que le très sérieux musée des armées à Paris à ouvert ses portes en mai 2019. On peut même dire qu’il a poussé les murs. En effet, une reconstitution en plein air d’un bivouac de l’armée napoléonienne a été mise en place avec des dizaines de grognards en uniformes se battant à l’épée au son des tambours.

Le musée des Confluences à Lyon avait pour sa part organisé une nuit des insectes, les bestioles y étaient présentés sous toutes les formes; projections, présentations et même …dégustations. Cette manifestation originale a accueilli 7000 visiteurs.

Description

    nuit musées

    En raison de la crise du coronavirus, la seizième édition de La Nuit des Musées se tiendra exceptionnellement le samedi 14 novembre 2020 et non pas au mois de mai, comme chaque année.