Une brève histoire des musées en France

Étymologiquement le mot musée nous vient du latin museum, tiré lui même du grec Mouseîon ou museîon, qui signifie “temple des muses“. (Chacune des 9 muses représentant une discipline artistique)

C’est au 14ème siècle qu’apparurent les premières collections d’œuvres d’art à l’initiative de nobles fortunés. On parlait alors de collections princières, Les premières virent le jour en Italie puis en France. C’est là qu’est né l’attrait pour les œuvres antiques qui provenaient essentiellement de Grèce et d’Égypte. On ne peut cependant pas parler de musées puisque ces collections n’étaient bien entendu pas ouvertes au public. A l’époque, seuls les artistes sont autorisés à les contempler afin d’y puiser leur inspiration. Des cabinets de curiosités apparaissent aussi ça et là, ils regroupent le plus souvent des objets issues de fouilles archéologiques.

Qui a créé le premier musée ?

On attribue souvent la création du premier musée moderne au monde à Elias Ashmole. Celui ci fit don en 1677 de sa collection personnelle à l’université d’Oxford. A la condition que celle ci les regroupe dans un lieu unique dédié à sa collection.C’est ainsi qu’est né le Ashmoléan muséum, premier musée ouvert au public.

Les premiers musées en France

En France, il faudra attendre un peu plus longtemps. C’est la Révolution française qui entraine la création de musées ou muséum. En 1793 le Louvre qui abritait déjà la plus belle collection de France, devient le muséum central des arts. Des œuvres appartenant à la noblesse, aux bourgeois ou à l’église sont saisies mais quelque peu dispersés. La révolution a vu la destruction de nombreuses œuvres d’art, d’autres ont été pillées.

histoire musée France

Afin qu’elles soient regroupées dans des endroits dédiés, un décret de 1800 entraine la création d’une quinzaine de musées en province. Parallèlement et dans le même temps des musées locaux voient le jour partout en France, souvent à l’initiative d’amoureux de l’art en général ou bien de municipalité voulant mettre en avant le patrimoine culturel et artistique le la ville. Un peu plus tard, les fouilles archéologique en France ou ailleurs dans le monde se multiplient, les objets récoltés sont étudiés et entreposés, certains sont regroupés par thème dans des musées ouverts au public.

A la fin du 19ème siècle, les musées qui étaient jusqu’alors visités par les artistes et les intellectuels, s’ouvrent au peuple et deviennent un vecteur d’instruction. C’est à la même époque que ce qui n’était bien souvent à l’époque qu’un fatras d’objets entreposés devient un lieu un peu plus organisé ou le visiteur découvre des œuvres ou des objets classés et mis en valeur.

Au XXème siècle le nombre de musées est en constante augmentation car de nombreux petits musées à thème voient le jour. Mais c’est aussi la période ou l’on les rénove pour les rendre plus attractifs. De grandes structures sont aussi construites l’exemple le plus parlant étant le centre Pompidou, inauguré en 1977. Il représente une nouvelle vision de ce que doivent devenir les musées, vastes, aérés et ouvert sur leur environnement. Les anciens musées ne sont pas en reste, 12 ans plus tard, en 1989 une pyramide d’acier et de verre est inaugurée dans la cour du vénérable musée du Louvre.

Description

    histoire musée france

    Le musée du Louvre est inauguré en 1793, il porte alors le nom de Muséum central des arts de la République et se situe dans l'ancienne résidence royale du Palais du Louvre, au centre de la capitale, entre la Seine et la rue de Rivoli (1er arrondissement).

    C'est, à l'heure actuelle, le plus grand musée d'art et d'antiquités du monde. Ses collections occupent pas moins de 72 735 m2 et comptent, en 2016, 554 731 œuvres.