Les musées associatifs et de fondations

Si l’on se penche sur les statuts des musées en France, il y a réellement de quoi s’y perdre, musée de France, musée nationaux, musée territoriaux, musée associatifs, musées de fondations etc.. C’est pourquoi nous avons entrepris de rédiger une série d’articles consacrés aux différentes catégories de musée en France. Nous allons ici aborder les musées associatifs et de fondations.

Mais tout d’abord, qu’est ce qu’un musée ?

Définition : C’est une ordonnance datant du 13 juillet 1945 qui nous donne la définition légale de ce qu’est un musée : C’est une collection permanente et ouverte au public d’œuvres présentant un intérêt artistique, historique ou archéologique.

Cette ordonnance a été modifiée en 2002, elle nous explique ce qu’est un musée de France, vous le verrez la nuance est subtile : C’est une collection permanente composée de biens dont la conservation et la présentation revêtent un intérêt public et organisée en vue de la connaissance, de l’éducation et du plaisir du public.

Certains musées associatifs sont des musées de France mais pas tous. les points communs entre tous les musées associatifs résident dans leur statut. Ce sont tous des associations au sens de la la loi 1901. L’acte fondateur d’une association à but non lucratif est la signature des statuts par au moins deux personnes, ceux ci seront déposés en préfecture.

musée associatif

Musée de fondation :

Une fondation peut naitre lorsqu’une ou plusieurs personnes décident d’affecter des biens, des ressources ou des droits à une œuvre d’intérêt général, et ce sans but lucratif. A la différences d’une association loi 1901, une fondation peut être composée de personnes morales. C’est en 1987 que la différentiation juridique entre association et fondation est devenu plus claire. Contrairement à une association, une fondation ne disparait pas lorsque ses membres la quitte.

La fondation rejoint la notion de mécénat, un musée de fondation est en quelque sorte du mécénat culturel. Puisque des personnes physiques ou morales mettent en place des moyens (locaux, argent, collection privée) afin que des œuvres soient exposées et visitables par tous le monde.

Peuvent-ils obtenir l’appellation musée de France ?

Qu’il soit de fondation ou associatif, un musée peut obtenir l’appellation “musée de France“. En effet sur les plus de 1200 musée de France, environ 13% sont des fondations ou des associations. Cette appellation leur donne de nombreux avantages, financiers bien sûr à travers les subventions qu’ils peuvent obtenir, mais aussi la possibilité de préempter une œuvre d’art ou un objet. Ainsi que diverses garanties, notamment en cas de vol ou bien le transfert de propriété d’une œuvre d’un musée à un autre. En contrepartie ils s’engagent à exposer une collection reconnue d’intérêt public de façon permanente.

Quelques exemples de musées associatifs ou de fondation :

L’un des plus ancien musée associatif est le musée Charles Portal (patrimoine et histoire de la cité); il implanté à Cordes-sur-Ciel dans le Tarn, il fut fondé en 1904. Le musée associatif des amis du vieux Lormont quand à lui se trouve à Lormont en Gironde, de très nombreux objets en rapport avec la construction navale, la pêche et la marine y sont exposés.

  • Un musée peut changer de statut, c’est ainsi qu’un musée associatif créé en 1906 à Chinon en Indre-et-Loire est passé en 2008 dans le giron de la municipalité.
  • Un musée associatif peut aussi disparaitre comme celui dédié à l’acteur Louis de Funès au Cellier en Loire Atlantique. Inauguré en avril 2014 dans une salle du château de Clermont. Il a dû fermer suite à la vente du château. L’association n’étant pas parvenue à réunir les fonds pour acquérir la salle du musée.

En ce qui concerne les musées de fondation, on peut citer celui de la fondation Bemberg à Toulouse ou des tableaux anciens et modernes sont exposés. On peut aussi évoquer le musée Alfred Douët à Saint Flour dans le Cantal. En 1952, monsieur Alfred Douët décède et lègue à une banque française (la caisse d’épargne), sa maison médiévale du 14ème siècle et les collections qui s’y trouvent. Quelques années plus tard le musée Alfred Douët est ouvert au public, il deviendra musée de fondation en 2002.

Description

    musée association

    Le musée Charles Portal est un bon exemple de musée associatif bénéficiant, en tant que musée de France, d'avantages accordés par l'Etat.

    Créé en 1904 et appartenant à l'association loi 1901 La Société des Amis du Vieux Cordes, il a été reconnu d'intérêt général et peut bénéficier à ce titre de la déduction fiscale des dons et de l'adhésion.

    Ce musée occupe actuellement le site classé de la Porte des Ormaux, porte fortifiée de la commune des Cordes-sur-Ciel.